Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2012

Option pour bobos

En effet, je confirme, je suis toujours vivante. Je me suis juste délocalisée. Pas en Roumanie car je trouve le tracteur assez moyen question moyen de transport stylé.

J'ai déménagé de Paris...autant dire que je suis partie sur une autre planète...la province (merci de ne pas grincer des dents : étrangement, c'est une planète habitée par d'autres formes de vie...parfois chaussées de bottes blanches de majorette). Bon, on ne va pas partir dans des considérations vestimentaires car, ici, c'est un peu le no man's land de la fringue (ou presque, je reviendrai dessus). Welcome to LH ! (t'as vu, la classe, on dit LH, un peu comme LA mais sans le soleil et les dingos du body building). AKA Le Havre.

Eh oui, la cité balnéaire est à deux heures de Paris (sans compter les bouchons sinon ça déprime). Oui, comme Deauville. Sauf qu'à Deauville, il n'y a que les peignes-culs de la rive sauvage parisienne (Dieu merci, une infime proportion de rive-gaucheurs sont sympas...j'en connais !). Mais là, c'est un nid à gros flambeurs bedonnants et à mèche grasse. Fuyez... Et puis c'est l'occasion de voir autre chose. Alors oui, Le Havre, c'est la ville du "monument cinématographique" "Disco". Mais pas seulement...

disco.jpg

C'est aussi une ville classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco (avis à l'Office de Tourisme : je suis mûre pour être recrutée). Mais si vous n'avez pas forcément envie de vous faire chier sur la tête par des mouettes, d'autres options s'offrent à vous pour le week end.

Maintenant que Raoul, votre chéri, s'est fait épiler le dos, pourquoi ne pas se laisser aller à un après-midi bucolique et dépaysant. Donc si vous arrivez à décrocher Raoul de son plat de moules-frites et sa 1664, vous pouvez visiter le jardin japonais. Car oui, il y a ce genre de petits trésors au Havre.

photo 2.JPG

Tout près du nouveau quartier des Docks, vous pourrez visiter ce petit coin de verdure qui réserve bien des surprises. Un guide vous expliquera tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce cadeau fait par la ville d'Osaka au Havre.Et au pire, si Raoul vous enquiquine, vous pourrez le noyer et le donner à bouffer aux carpes koi.

photo 1.JPG

Attention car ce petit coin zen n'est pas accessible tous les week-ends. Raoul et vous allez devoir planifier votre visite en allant sur la page consacrée au jardin japonais sur le site de l'Office de Tourisme du Havre et reserver !

Bonne visite mes poulets !

Rendez-vous sur Hellocoton !

26/03/2012

Mmmmmm….comme Milliat.

 

A moins d'avoir passé ces dernières années dans une grotte, vous connaissez certainement Alain Milliat et son affolante gamme de jus, nectars, confitures… L'ensemble est tellement addictif qu'il est difficile de croire qu'il n'y a que des fruits (ou des légumes) dans ces jolies bouteilles. Et pourtant, ces boissons à haut potentiel de crise conjugale (si, si, testez : buvez la dernière bouteille qui reste au frais, vous verrez la réaction de votre moitié) ne sont là que grâce à la haute exigence d'Alain Milliat, son amour des produits et son souci de qualité. Alors il y avait fort à parier que sa première boutique serait à la hauteur ! Ce n'est d'ailleurs pas qu'une simple boutique, c'est une cave à jus, écrin épuré mettant en avant les couleurs chatoyantes des jus et nectars. Alignées comme des grands crus (ou comme une sorte de tableau pointilliste à dévorer), les précieuses fioles n'attendent plus que votre décision : Mara des bois? Passion? Tomate verte?

photo 1.JPG

Saumon basse température et risotto de quinoa noir (prière de ne pas se rouler par terre).

 

Mais Alain Milliat ne s'est pas contenté d'offrir un cadre chaleureux et naturel à ses créations. Vous pouvez profiter de votre venue pour faire une pause à l'heure du thé ou encore profiter du menu concocté par Jon Irwin. Là encore, difficile de avoir de réactions psychiatriquement discutables. Un menu différent chaque jour, ficelé en fonction du marché, et que du très bon ! Au cœur de l'assiette, un produit toujours superbement traité. Autour, rien de superflu, uniquement de beaux accompagnements, faisant la part belle à la surprise. Laissez vous porter par un saumon basse température et son risotto de quinoa noir,  un canard atomique ou crème catalane légère comme un nuage et son pollen craquant.

photo 2.jpg

 

Et ce n'est pas parce que le quartier est plutôt chic que le prix vient comme un choc : l'addition est plutôt douce comme un nectar (28 € le midi pour entrée/plat/dessert, 29-36 € le soir). Bon, alors, qu'est-ce que vous faites encore là?


photo 3.JPG

 

Alain Milliat

159, rue de Grenelle

75007 Paris

MÉTRO : La Tour-Maubourg & Ecole Militaire

TÉL : 01 45 55 63 86

Ouvert tous les jours sauf le dimanche et le lundi, de 10h à 22h.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

27/01/2012

Bientôt...

Mes aïeux ! La collection Gareth Pugh pour MAC est disponible !!! Ah hystérie collective, rangez Mamie et son déambulateur, vous risqueriez de lui casser le col du fémur dans la précipitation !

Gareth-Pugh-for-MAC-preview.jpg

Donc voici le visuel de la collection, c'est beau, c'est dark, et c'est totalement ce qu'on pouvait attendre d'une collaboration entre un créateur comme Gareth Pugh et MAC. Maintenant, reste à tester ! Or je n'ai pas résister : j'ai commandé quelques articles en ligne. Dès réception, c'est le test !

On nous promet des packagings laqués, lourds, luxueux, des couleurs riches...Verdict la semaine prochaine.

En attendant, voici le détail de la collection et si vous ne pouvez pas attendre, ça se passe par pour commander...

GARETH-PUGH-MAC-MAKEUP.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

26/01/2012

Fashion weak

Ce n'est parce que Karlito est passé du côté obscur de la farce avec sa collaboration avec Zahia qu'il faut faire un boycott général. On va dire que c'est de l'égarement....ou du buzz.

Ensuite, les énergumènes qui hantent les rues de Paris en ce moment confirment que, oui, c'est la Fashion week ! Et c'est la Haute Couture ma chère ! Sortez la carte bancaire et/ou le vieux mari riche, ça va flamber du flouze. Sauf que tout le monde n'a pas de vieux mari riche...ni de mari...Donc on ne va pas de demander à Patate, le vieux chat qu'on a receuili à la SPA, de nous payer une robe à un million.

Aussi, mes amis, remercions l'industrie cosmétique qui surfe sur nos frustrations en matière de Haute-Couture. Je vous propose donc un palliatif qui, certes, ne vous tiendra pas chaud l'hiver mais vous habillera les ongles de luxe et de beauté. Roulements de tambour...

Il s'agit du vernis "Péridot" de Chanel (eh oui, encore Karlito). Le 531 pour celles qui veulent être précises. D'autres l'appeleront le vernis scarabée. Bon bref vous avez compris, ce vernis rend les femmes hystériques.

chanel-peridot.jpg

Remarquez on comprend pourquoi, le rendu final transforme votre manucure en voyage au pays de la haute joaillerie (mais pour une vingtaine d'euros seulement, chère Maryse).

Et sinon à part l'admirer?

C'est juste un bonheur à appliquer (et pourtant je peux vite me mettre à la confection de pâtés quand il s'agit de manucure). Péridot sèche très rapidement. Seul petit souci, les reflets du vernis rendent parfois l'application moyennement précise (ou alors je dois consulter, ce qui est possible aussi).

Le rendu est bien entendu fantastique. Entre le vert et l'or, le vernis permet véritablement un rendu précieux.

Et à la longue? Je suis une barbare donc je ne mets presque jamais de top-coat. Et j'ai des tocs donc je me lave les mains 20000 fois par jour. Pourtant Péridot a bien résisté. Le vernis n'a pas bougé pendant quatre jours. Chose étrange, le cinquième jour, le vernis a commencé à partir de la base de l'ongle (et non pas sur les bords supérieurs). Mais admettons tout de même que l'investissement est plutôt rentable !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

17/01/2012

Filles dans la brume

Argh il ne fait pas beau, il fait froid, il fait nuit...Vous avez l'impression de vous faire un bad-trip Millénium sauf que vous n'avez pas (encore) adopté la coupe punkette de Miss Salander? En plus, Josette, de la compta, a voulu essayer le nouveau bar à bières de Champigny la Fourchette ce midi. Vous avez des reflux de roteuse avec des effluves de choucroute (le plat du jour...Josette a trouvé l'idée "enthousiasmante" et "de saison"). Sauf que ce n'est JAMAIS la saison de la choucroute. Surtout pas quand vous devez retourner au bureau pour passer l'aprem sur un powerpoint avec des photos de bébés qui sucent des prises électriques.

Moralité, vous êtes en loque. D'ailleurs, il n'y a pas cinq minutes, vous avez ouvert un oeil : vous vous étiez endormie sur votre clavier. Maintenant, vous avez un front AZERTY et un filet de bave entre les touches de l'outil informatique. Bon, et maintenant, on fait quoi? VOUS DEVEZ REPRENDRE FORME HUMAINE ! Georges le syndicaliste va venir vous draguer à la pause de 15h.

Il vous faut un teint frais, comme une rose (qui a mangé de la choucroute, certes). Heureusement que je suis là ! Et Aesop... Cette marque australienne providentielle a inventé un spray hydration splendide ! Vous vous en vaporisez la truffe et miracle ! Ca sent bon (normal, c'est à base de pétale de rose, écorce de bergamote, bouton de camomille). De quoi vous mettre un coup de fouet...métaphorique (pour le VRAI coup de fouet, vous devez passer chez Decathlon, rayon équitation et prendre Georges à la sortie du travail pour lui arracher sa chemisette mauve). Votre peau est maintenant resplendissante et ce petit coup de frais vous a rendu tout votre dynamisme ! Et vous pouvez utiliser le spray par dessus le maquillage, dans l'avion...Merci Aesop !

B50SK07_large.jpg

Spray hydratation immédiate pour le visage, Aesop, 19 €

Rendez-vous sur Hellocoton !